Village de Ruoms

Vieux village Médiéval de caractère fondé au Xè s.

 
 Le nom actuel du village apparaît en 1464. L’origine de ce nom, Celte, viendrait de Ritomagus (le champ du gué) puisque le village s’est crée près de l’Ardèche que l’on pouvait traverser à gué. Les documents officiels sur Ruoms datent du Xème siècle, de l’époque de la fondation du Prieuré, mais les fouilles effectuées dans les grottes de Peyroche, Beaume-Granas, la présence de nombreux dolmens prouvent que la région est une région de peuplement très ancien.
Ses remparts dotés de 7 tours rondes, l’église d’architecture romane, la Chapelle Notre Dame des Pommiers, furent érigés entre le X et XIIème siècle. Ruoms est un pays de carrières, encore exploitées il y a cinquante ans. La pierre calcaire a été utilisée pour la réalisation de nombreux monuments et ouvrages d’art.

 

Ruoms fut aussi une petite cité industrielle avec ses brasseries, fermées depuis 1967, la bière ayant été remplacée aujourd’hui par le vin. C’est à Ruoms que se trouve la plus grande coopérative vinicole de l’Ardèche : les Vignerons ardéchois

A VOIR :

• Le vieux village médiéval entouré de remparts

• Néovinum : Espace découverte oenologique

• La route touristique des Défilés : a été creusée dans le roc au XIXè. Elle offre un panorama spectaculaire sur les falaises de calcaire. D’abord une succession
de tunnels et de voutes impressionnantes puis la route se faufile par une profonde gorge en aplomb de l’Ardèche puis de la Ligne.

• La rue commerçante


• Le marché : vendredi matin toute l’année

• Le marché nocturne : mercredi soir en juillet et août

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoignez notre communauté Facebook maintenant…

-->